REEDUCATION RESPIRATOIRE

Normalement, le nez a une triple activité:
- ciliaire pour maintenir à tout moment un arbre respiratoire propre,
- sécrétoire pour humidifier l’air inspiratoire en y associant une action bactériostatique,
- thermique pour refroidir le sang allant irriguer le cerveau, ce qui permet un sommeil récupérateur de fatigue.

Une mauvaise ventilation nasale est souvent à l’origine de rhinopharyngites (siège des angines), de rhinites, d’asthme, de déformations orthodontiques, d’otites, de retard de croissance parfois, de troubles du sommeil, et de multiples autres affections.
Aspect morphologique possible :
-aspect chétif, dos voûté, poitrine étroite ou rondelette, hypotonique, constamment fatigué par ses rhumes,
- bouche ouverte, lèvres en chapeau de gendarme,
- langue basse,
- rétrécissement du seuil narinaire, nez souvent bouché,
- parfois asymétrie faciale,
- respiration rapide et sommaire, enfant nerveux, irritable.

Cet aspect morphologique ne revêt évidemment qu’un caractère d’ensemble:
- il ronfle la nuit ou même le jour,
- parfois se trouve associé un problème orthodontique,
- il a des nuits agitées, froisse ses draps, rêve souvent, quelques fois énurésie,
- l’enfant est fatigué, mélancolique. A l’école ses fonctions intellectuelles seront diminuées, Il aura du mal à suivre, des difficultés à fixer son attention,
- l’enfant peut présenter certaines allergies ou une petite insuffisance respiratoire qui perturbera sa croissance et son développement et parallèlement soutiendra votre quiétude.Une grande partie de ces troubles découle souvent de troubles de la ventilation nasale.C’est pourquoi, il paraît essentiel d’être sensibilisé sur l’importance d’une bonne respiration dès le plus jeune âge et de l’aide considérable que, vous, parents pouvez apporter à vos enfants.

IL FAUT LUI APPRENDRE A SE SERVIR DE SON NEZ.

Cette éducation peut avoir un retentissement important sur l’état général de l’enfant mais aussi et surtout sur son épanouissement psychologique (meilleure adaptation au milieu social, amélioration du travail scolaire, enfant plus ouvert, audibilité accrue dans certains cas).

REEDUCATION RESPIRATOIRE QUOTIDIENNE

Exercice n°1:
- Se moucher, une narine après l’autre, après avoir mis dans chaque narine quelques gouttes de sérum physiologique (ex Prorhinel)

Exercice n°2: respiration binarinaire (par les 2 narines)
Position:
Le long d’une porte ou d’un mur droit. Les pieds légèrement écartés (largeur d’épaules)et décalés de 20 à 30 cm du support.
- Inspiration nasale lente, bouche fermée en haussant les épaules et en gardant le contact bassin-épaules /support.
- Maintien de l’inspiration pendant 10s (comptez jusqu’à 10).
- Expiration lente par le nez, bouche fermée en baissant les épaules et en gardant le contact bassin épaules/support.
- Maintien de l’expiration pendant 10s.
- Nouvelle inspiration et ainsi de suite 10 fois.
Remarque:
Pour faire entrer l’air correctement, il faut penser à sortir et gonfler son ventre en inspirant, et inversement.

Exercice n°3:
- Pratiquer un massage doux des ailes du nez

Exercice n°4: - Respiration uni-narinaire
Se boucher la narine droite et inspirer avec la narine gauche, puis se boucher la narine gauche et expirer avec la narine droite.Répétez en alternant chaque narine.Faire une dizaine de fois